Pointeuse

Classé dans : décoration industrielle | 0

Pointeuse

Parfois, tout à fait par hasard, on découvre un  objet rare et inhabituel, et lorsque l’on a la chance de le trouver, bien sûr, il faut évidemment tout de suite essayer de l’acquérir ! pointeuse de filatureEt c’est chose faite; nous sommes vraiment ravis de pouvoir proposer ce superbe tableau de pointeuse de filature  chez French Touch by Zaza.

Cette pointeuse  est en provenance du nord de la France région où les filatures étaient  très développées notamment les filatures de lin,  et date probablement  du début du XXe siècle. Les pointeuses étaient généralement installée devant le bureau du « patron » ; chaque employé devait signaler sa présence en glissant dans les petits interstices numérotés sa carte nominative. Ainsi on avait sous les yeux, de manière très visible  le nombre de personnes installées à son travail.

 

pointeuse de filature fermée

Les pointeuses étaient installées sur le mur du bureau, par deux crochets situés sur le haut du meuble.

Le matin le patron ouvrait la pointeuse qui restait ensuite ouverte toute la journée.

Le soir, il fermait la pointeuse à clé, qu’il était seul à détenir.

 

 

Puis, les pointeuses sont devenues plus perfectionnées, notamment avec le développement de l’électricité ; elles permettaient  de comptabiliser également les heures de travail des employés. C’était bien sûr un moyen de contrôle très « efficace » pour connaître les retardataires ou les absents. Mais cela permettait également aux employés d’avoir le calcul de leurs heures de travail avec certitude. Elle annonçait également les pauses, les débuts et fin des repas.

 

plaque émaillée ovale
plaque émaillée ovale

 

Cette pointeuse de filature est vraiment ravissante : sur le montant de gauche est encore installée la plaque ovale, joliment émaillée en bleu indiquant BUREAU,

 

ciseaux filature
,
et sur le montant de droite, l’emblème de la maison, une paire de ciseaux. Un magnifique outil en acier  qui pèse près de 600 grammes.

Print Friendly

Laissez un commentaire