Linge ancien

Classé dans : Actualités, décoration de charme | 0

Le linge ancien

Le linge ancien… j’en raffole. Nappes, serviettes, draps, torchons… Il ne vieillit pas bien au contraire… Au fil des années il acquiert une sorte de patine, de douceur très agréable. La couleur devient un peu passée, désuète mais toujours ravissante. En lin, chanvre, métis (coton et lin) le linge ancien donne toujours une note de qualité dans notre décoration.

Le linge ancien traverse très bien les années : les draps ont perdu leur apprêt et leur raideur. Ils  deviennent tout doux, confortables, frais l’été et chaud l’hiver. Pour le linge de table, c’est plus difficile de trouver de belles pièces : il a été utilisé souvent et malheureusement  les nappes gardent des traces de vins ou de sauces. Si elles n’ont pas été rapidement nettoyées, la nappe ou les serviettes avec beaucoup de difficulté leur beauté initiale.

Jadis, les draps en lin étaient réservés aux belles maisons, aux notables, et les draps en chanvre aux domestiques. selon le rang social, on le brodait soi-même où on le faisait broder par des brodeuses professionnelles avec ses initiales ou monogrammes.

draps avec initiales
linge ancien : drap avec initiales

.

Souvent, le linge ancien  représentait en fait  le trousseau de la mariée avec des dizaines et des dizaines de pièces : 20 torchons, 6 tabliers, 10 paires de draps, 10 paires de taies d’oreillers, 3 nappes, 24 serviettes, 20 chemises de jours, 20 chemises de nuit…etc etc.

Cocorico… du XVIe au XVIIIe siècle, la Bretagne est l’une des premières province toilières de France. Les toiles de lin sont même exportées vers l’Angleterre, la Hollande… l’Amérique.

Après une longue période d’oubli, le linge ancien connait aujourd’hui un véritable engouement, et c’est bien justifié.

Les draps sont réutilisés en tentures, portières, housse pour les canapés et bien sûr ornent à nouveau nos lits douillets. Les plus abîmés sont découpés pour faire de magnifiques housses de coussin.

Ils sont également teints afin de leur donner une note plus actuelle ; les teintures plus plus connues sont Dylon, dans les magasins spécialisés et les drogueries et Ideal, dans les grandes surfaces.

Mais attention si vous vous y risquez : le linge à teindre doit etre impeccable. Il faut qu’il soit  lavé et relavé afin de ne plus avoir aucune tâche ou trace d’humidité ou de rouille et quoiqu’on en dise, ne pas avoir été javellisé. La moindre marque, la moindre trace réapparaîtra en plus fort.

Si vous avez la chance de trouver du beau linge, n’hésitez pas à le faire bouillir avec une dose de lessive adéquate et rajoutez du bicarbonate de soude. Le faire ensuite sécher au grand air ; l’idéal sur un fil, autrement sur un buisson afin de bien l’aérer. Toujours le repasser à l’envers, surtout lorsqu’il y a des broderies ou monogrammes et le faire lorsque le linge est encore humide.

Un petit « truc » : repasser votre linge sec dessus… cela vous fera comme une pattemouille..

Chez French Touch by Zaza, nous vous proposons une large gamme de draps anciens avec monogramme , retour brodés , nappes et serviettes et torchons  de tout petit prix  (à partir de 10 €).

Print Friendly

Laissez un commentaire